24h

      Une première journée à Lourdes, cela reste gravée généralement à vie dans les mémoires. Elle ne laisse jamais indifférente cette Cité Mariale ! Il s’y passe toujours quelque chose de… Chacun aura un qualificatif selon son sentiment. Pour la très grande majorité des jeunes Frateux, c’est une grande première. Et, venir à Lourdes comme les tous premiers pèlerins en bus, dans un confort parfois très sommaire, c’est déjà une vraie expérience. Les mines n’étaient pas trop tirées à leur arrivée après 12 heures de trajet, c’est aussi ça la magie de Lourdes ! A moins que ce soit la magie du FRAT. Il n’y a pas de mauvaises réponses, les deux fonctionnent, mieux les deux opèrent. Le temps de se rafraîchir, prendre place dans les réputés hôtels Lourdais, ce sont les premières grandes découvertes : la Grotte bien sûr, le Sanctuaire, les fontaines, les chapelles de lumière, le gave… De plus, le soleil nous montre son plus bel appareil. Initiation faite, le FRAT peut démarrer. Le tour de chauffe se fait bien sûr sous Pie X, la Basilique souterraine pouvant accueillir avec largesse les 8 000 pèlerins. « Sois sans crainte, Il t’appelle ». Et, l’appel se fait immédiatement sentir, les piliers en béton résonnent, les chants, les hymnes montent, c’est lancé ! Monseigneur Jachiet déclare solennellement « ouvert » le FRAT 2018, donne les clés à la bonne compréhension de la démarche d’un Frateux à Lourdes. Vous recevrez La Parole et vous aurez la parole, le Synode des jeunes marquera notamment les temps d’échange, les fameux Carrefours. Avant d’envoyer les jeunes à se regrouper en petit groupe pour débuter leur réflexion, l’évêque accompagnateur du Frat 2018 bénit tous les prêtres présents, et cela en fait, les envoyant en mission de réconciliateur au nom du Christ. Sainte Bernadette avait reçu ce message de La Vierge « …qu’on y vienne en procession ». C’est aussitôt fait pour nos jeunes Frateux. Les yeux s’émerveillent à la lueur des milliers de cierges dans la nuit serpentant sur l’esplanade. La Vierge veille sur eux et sur leur sommeil réparateur bien mérité mais pas seulement, le millier de bénévoles et animateurs accompagnateurs aussi. Demain, la journée sera encore longue et belle, pleine de foi, d’espérance et de rencontre.

A demain

Découvrez les photos de la journée ICI